Archives par étiquette : marseille

Les racailles de Marseille délirent entre elles!

La racaille de Marseille porte une casquette, un survêtement et  des « TN ».Elle emploie des expressions bien à elle, du genre « on fait TB! » (comprenez « l’anarchie, c’est trop cool! »). Elle se déplace le plus souvent sur deux pieds, mais elle n’en utilise que les pointes, ou alors il existe une variante, plus extrémiste, qui fait se déplacer notre racaille comme si une de ses deux chevilles étaient littéralement brisée, ce qui lui confère cette démarche nonchalante assez reconnaissable. Délire du Net s’est intéressé au comportement de ce spécimen, et c’est donc tout naturellement que notre équipe a décidé d’effectuer un lâcher de racailles, à Vitrolles précisément, afin de voir si celle-ci conserve ses instincts de perturbateur loin de sa « zone »(lieu ou vit et sévit la racaille).

Image de prévisualisation YouTube

Insolite-Délire avec les parcmètres

ADN méchant

Chère lectrice, cher lecteur, bonsoir.

Oui vous lisez bien « Pour votre sécurité, toute trace ADN (salive, cheveux, peau mortes) laissée sur place sera analysée et conservée pendant une période de 10 ans. (Décret 84-835 du 01-09-84) ». Alors comment réagir à cette affiche ? Ca ne vous fait pas peur ? Ca voudrait dire que le pauvre bonhomme qui passe par là, qui laisse tomber un cheveux, va être fiché pendant 10 ans ?! Enfin 10 ans… On va pas me dire que cet ADN on ne va pas le garder pendant plusieurs siècles. Le pire dans tout ça, c’est que c’est pour notre sécurité, il faut arrêter le délire non ? En quoi avoir l’ADN de tout le monde peu nous protéger ? Enfin bref, j’aurais bien passé mon chemin s’il cette affiche n’était pas collée sur…

Parcmètre

Un parcmètre oui ! Vous le voyez bien, il est beau, il est moelleux. Lorsque je prends cette photos, je me trouve à Marseille, et quand je lis « Prenez votre ticket ICI », j’ai envi de dire « Vener vous faire piéger là ». Parce que quoi, c’est quand même un parcmètre ! Alors en plus de nous faire payer des places de stationnement je ne sais combien, on nous pique notre ADN pour le stocker dans des fichiers et le resortir un jour comme un vieux fantôme ?! « Baaaaahahahahah je suis ton ADN !!!!! » J’ai peur… Et dire que ça dure depuis 25 ans.

Mais en même temps, je me demande comment il font pour ramasser cet ADN et surtout quand ils le font ? Vous avez déjà vu une équipe de mecs en combinaison blanche triturer un parcmètre avec des coton-tiges ? Personnellement non, mais ça me ferait bien rire quand même. Quoi que ça pourrait faire un bel épisode des Experts « Les Experts à Marseille » TOUDOUM ! Des cacous, chemise ouverte, les poils qui dépassent armés de coton-tiges, parlant avec les mains et un accent bien du sud autour d’un gros crachat glaireux qui pendouille sur la machine:

« Oh putain, c’est qui le fada qui a laissé cette merde là dessus ?! Hé, vient PD, sort le tube et les cotons tiges enculé ! »

Oé ça fait cliché, mais y’en a qui parlent vraiment comme ça.
Bref, pour vous quitter, je vous fait partager une vidéo qui ne sert à rien mais qui fera surement plaisir à son auteur que je ne connais pas.

Image de prévisualisation YouTube

Le contre-sens

Chère lectrice, cher lecteur, bonsoir.

J’habite une grande ville, Marseille, où il y a une banlieue et un centre ville. Une grande ville banale quoi. Au moment où j’écris, je me trouve au centre ville, le cœur de la cité phocéenne, l’endroit où il y a une densité de population inimaginable. Quinze personnes dans 1 mètre carré d’espace… Et je dis pas quinze personnes normales, je parle de gens qui crachent par terre, qui toussent sur vous et vous reniflent dans les oreilles. Mais encore, je ne suis pas là pour vous parler de ces personnes.

Bien, il vous suffit de vous promener le long de grandes rues telle que « Saint Ferréol » près de la Canebière, pour vous rendre compte qu’on ne voit pas des cons qu’à la télé. Ils existent, et de les voir en vrai, ça fait toujours un pincement au cœur. Je parle bien entendu des attardés qui vous rentrent dedans, vous regardent avec une tête à y mettre des gifles et tracent leur route. Ceux-là mêmes qui marchent sur vos chaussures pourtant toutes neuves ! Ils ne s’excusent même pas ! Ils vous insulteraient presque ces abrutis. Oui, je parle bien du piéton lambda qui va faire ses achats de luxe (alors qu’il n’a pas d’argent) pour s’intégrer correctement dans notre société qui est si cruelle avec les gens dits de la « non-hype« . Là encore, c’est un autre débat.

Revenons à nos détraqués psychorigides, handicapés des deux jambes tel que Samassa ne serait pas jaloux. A la limite, que le gars vous marche sur les pieds alors qu’il y a énormément de monde autour de lui et qu’il ne peut pas faire autrement… Je veux bien, mais quand il n’y a personne sur ce foutu trottoir et que le gars, un air nonchalant, zig-zag entre les molécules de dioxygène pour venir vous rentrer dedans… Je dis que c’est un problème qui atteint le cerveau. C’est impensable, c’est comme si le mec avait fait un pari avec ses potes (aussi détraqués) en disant « oé, j’vais à St Fé à 8h du matin, et j’fais chier tout le monde en leur marchant sur les chaussures ».

Alors vous devez réagir, c’est clair. Heureusement, je suis là pour vous donner quelques conseils d’hygiène de vie fasse à ces personnes visiblement dépourvus de cervelet voire de cerveau. Toute personne respectable, fasse à cette situation, va essayer d’éviter la personne à la méthode du basketteur. Ceci est bon pour vous faire mal ! Écoutez moi ; lorsqu’une personne vient en fasse de vous, alors qu’elle était à 3 mètres à votre gauche, c’est que vous allez être victime d’un attentat. Pas de soucis, levez la tête, bloquez les épaules et serrez les abdos. Si la personne ne s’écarte pas, préparez votre épaule gauche s’il vient à votre gauche, l’inverse s’il vient de droite. Lorsque l’impact est proche, pivotez l’épaule d’impact légèrement vers l’arrière ET FRAPPEZ CE PUTAIN D’ABRUTI DE MERDE LA !!! Il le mérite de toute façon…

C’était le coup de gueule de la soirée, je vous remercie de votre attention. Si vous êtes vexés après ce message, c’est que vous êtes ce que j’ai qualifié de : « putain d’abruti de merde », « détraqué psychorigide », « handicapé des deux jambes », « Samassa »… Alors, lisez le message qui suit.

ATTENTION : si vous êtes une de ces personnes, il existe des stages de rééducation psychomoteurs, des thérapies de groupe et bien d’autres choses encore.

Amen et bonne soirée.

Contre-sens